Suzanne Syz lève le voile sur ses dernières pièces uniques

Suzanne Syz lève le voile sur ses dernières pièces uniques

 

suzanne Syz-Interview-Suzanne Syz- newjewels2016-Paris-moreontheblogjewelrydecarolinebigeard.com

A gauche Suzanne Syz; à droite bague Purple Wrap by Suzanne Syz : topaze 26.27 carats; diamant champagne; diamant blanc; or 18K et titane; copyright : Suzanne Syz; actualités bijoux

 

Actualités bijoux : Rencontrer Suzanne Syz, cette exceptionnelle créatrice de bijoux contemporains, basée à Genève, est un véritable plaisir. Très raffinée avec ce qu’il faut d’originalité et de sensualité à l’image de ses bijoux aussi attirants que séduisants, l’entretien est placé sous le signe de l’ampathie bien que l’on axe nos questions sous l’angle des  créations dernièrement conçues. 

 

– Suzanne, comment caractérisez-vous l’évolution de votre travail de créatrice ?

– J’ai créé des bijoux humoristiques et très colorés comme par exemple le bracelet Smarties ou encore les boucles d’oreilles  déclinant des bonbons Life Savers inspirés du Pop Art ayant fréquenté des artistes comme Andy Warhol et bien d’autres, il y a une trentaine d’années à New York. J’ai ensuite imaginé des pièces de joaillerie sorties d’un monde féérique à partir d’ œuvres d’art que je collectionne comme le « Giant Triple Mushroom » de Carsten Höller interprété entre autre sous la forme d’une broche figurant une amanite tue-mouche imaginaire en diamant et rubis. Aujourd’hui, je conçois des pièces plus abstraites et avant-gardistes dans leur design. Je quitte le figuratif et les motifs qui peuplent les histoires merveilleuses en m’imprégnant d’œuvres d’artistes comme Martin Creed ou David Weiss que j’adore. Regardez les boucles d’oreilles «  Happy Fairy ». Elles ont été purement conçues à partir de figures géométriques, c’est tout nouveau.

 

interview-Suzanne Syz- newjewels2016-Paris-moreontheblogjewelrydecarolinebigeard com

Boucles d’oreilles Happy Fairy by Suzanne Syz; diamants et or 18K; copyright Suzanne Syz ; actualités bijoux

 

 

-Doit-on comprendre que l’art contemporain est l’une de vos principales sources d’inspiration pour créer des bijoux ?

–  Bien entendu, même si la nature est aussi très inspirante pour moi ! L’art contemporain est une passion qui joue un rôle fondamental dans ma vie. J’en suis imprégnée. Cela interfère inévitablement dans mon processus créatif. Je cherche toujours à découvrir de nouveaux talents. Je ne manquerai pour rien au monde des foires comme Art Basel et la Biennale de Venise. Les plasticiens actent une réflexion sur la société dans laquelle nous vivons. Ils sont indispensables. Je m’en nourris, ce qui me permet certainement  de me remettre toujours en question. Et puis j’ose, même si les personnes qui m’entourent dans les ateliers ne sont pas convaincues. Ainsi quand j’ai dessiné le bracelet où figuraient des personnages de dessins animés que j’ai lancé l’année dernière, tout le monde était surpris, pourtant ce bijou a remporté un franc succès et je l’ai très vite vendu.

 

   – Avez-vous un nouvel artiste en tête qui vous enthousiasme ?

– Sans hésiter je citerai l’artiste suisse John Armleder. Nous présentons actuellement ensemble un concept unique que je dévoile à Art Genève. Ses sculptures servent d’écrin à mes bijoux. Je m’explique, on peut désormais acheter l’une de ses œuvres avec l’un de mes bijoux  à l’intérieur. Ce projet me plait énormément et m’excite terriblement. C’est si novateur. Je suis ravie de créer cette interaction entre des formes d’art différentes.

 

 

 

Interview-Suzanne Syz- newjewels2016-Paris-moreontheblogjewelrydecarolinebigeard.com (2)

Sculptures de John Armleder : écrins des bijoux de Suzanne Syz; à droite bracelet The Magellic Cloud by Suzanne Syz; titane et or 18 K ; diamant de centre taille cabochon de 76.17 carats; copyright Suzanne Syz ; actualités bijoux

 

 

– Justement, à quel type de clients s’adressent vos bijoux qualifiés de non conventionnels et fantaisistes ?

– A des personnes qui ont envie de porter des créations qu’elles n’ont jamais vues ailleurs. Je n’ai jamais créé deux pièces qui se ressemblaient ou qui s’apparentaient aux créations d’ autres joailliers. Cette singularité plaît à des femmes qui ont une grande sensibilité artistique et une belle personnalité. Des femmes autonomes qui vivent et bougent avec leur temps. Aussi, j’utilise plus que jamais le titane, extrêmement léger, donc très facile à porter. Ce matériau me procure en même temps d’immenses possibilités.

 

 

Interrview-Suzanne Syz- newjewels2016-Paris-moreontheblogjewelrydecarolinebigeard.com

Boucles d’oreilles Make Someone Happy by Suzanne Syz; titane, or blanc, tourmaline Paraíba, tsavorite et diamant; copyright Suzanne Syz; actualités bijoux

 

 

-Pouvez-vous développez plus amplement cette idée ?

– Le titane me permet d’enfiler des perles de diamant alternées avec des perles d’émeraude pour une paire de boucles d’oreilles dont le nombre de carats se comptent par dizaines. De sertir avec sa belle résistance de splendides et grandes pierres de lune anciennes comme avec le bracelet Trésors de Jaipur pour lequel le défi a été d’obtenir une teinte du métal en parfaite adéquation avec ces gemmes. Ou au contraire, de faire ressortir de grandes tranches de diamant en jouant avec une couleur du titane grise plus contrastée. Et de me lancer  dans des constructions savantes extrêmement ludiques en contorsionnant celui-ci. Vous savez, je demande l’impossible à l’équipe qui m’entoure pour la réalisation. Mon design est jugé innovant certes, mais j’ai un faible pour les pierres gemmes d’exception qui ont un supplément d’âme, le mélange des matières, les subtils camaïeux de couleurs et tiens par-dessus tout à ce que le savoir-faire soit exemplaire. Quand on ne présente que des pièces uniques qui plaisent le plus souvent à un public averti, on ne peut pas se permettre d’être approximatif.

 

 

Suzannesyz-interview-newjewels2016-Paris-moreontheblogjewelrydecarolinebigeard.com (2)

Bracelet Jaipur Treasures by Suzanne Syz : titane ; or blanc 18K; pierres de lune (poids total 316.41 carats) ; diamants champagne (poids total 8.23 carats ) ; copyright Suzanne Syz; actualités bijoux

 

Tous droits de reproduction réservés : Caroline Bigeard-Duchâtel

 

Caroline Bigeard
Caroline Bigeard
Éditrice de Bijoux et Consultante Haute Joaillerie; Jewels Editor and Jewelry Consultant
Articles récents
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

Chopard-Paris-haute-joaillerie-2016-more-on-theblogjewelrydecarolinebigeard_com-2-mlsatnbi41cyv2buvf1p4ij6o07q1xji6pg08e5qw4aigle Chinha-bracelet_-BoucheronCypris-Bracelet-Paris-Fashion-Week-2016-Jewels-Place-Vendome-boucheron-more-on-theblogjewelrydecarolinebigeard_com_-1024x454