Les résultats de la Magnificent and Noble Jewels de Sotheby’s à Genève, le 15 novembre 2017

Les résultats de la Magnificent and Noble Jewels de Sotheby’s à Genève, le 15 novembre 2017

Actualités bijoux- Sans conteste, le 10 ème anniversaire des Noble et Magnificent Jewels de Sotheby’s à Genève, le 15 novembre,  a été riche en événements quand on détaille les résultats obtenus.

 

Lot 356 - Superb fancy light pink diamond ring, Harry Winston, circa 197... (1)

Lot 356 – Superb fancy light pink diamond ring, Harry Winston, circa 1970-world record auction

 

On le sait. Les projecteurs étaient braqués sur les Donnersmarck Diamants au pedigree prestigieux ou sur le Raj Pink Diamant présenté comme le plus large diamant fantaisie rose intense jamais proposé dans une vente aux enchères. Mais voilà. Ces deux lots prestigieux n’ont pas trouvé d’acquéreur.

Alors on tente de ne pas penser  à l’affluence record de collectionneurs venus de 50 pays différents. Ou encore au montant enregistré pour ces deux sessions de ventes s’élevant à plus de 78,9 millions de dollars – avec 87% des lots vendus dont 67% d’entre eux  ont atteint des prix supérieurs aux estimations les plus hautes -.

Et on enregistre le record mondial d’enchères atteint par un diamant fantaisie rose clair step-cut de 33,63 carats épaulé de deux diamants taille baguette sur un anneau de  Harry Winston d’après un design des années 1970, conclu sous marteau au prix de Us$ 12.818.240  Million – soit Us$ 381,154 par carat.

Détrônant c’est certain, avec cette somme atteinte bien que située dans la fourchette d’estimation  de Us$ 8 à 13 Us$Million, le précédent prix record de Us$ 7,5 million pour un diamant fantaisie rose clair piriforme de 40,3 carats, qui avait été vendu chez Sotheby’s, à Genève, en novembre 2016.

Comme on mémorise d’ autres scores importants réalisés ce jour à l’Hotel Mandarin Oriental,  dont un collier de diamant et d’émeraude accompagné  d’une paire boucles d’oreilles assortie, de la première moitié du 19ème siècle, anciennement dans la collection de la Duchesse de Berry (1798-1870) qui s’élèvent à plus de Us$ 1,6 million, se situant bien au-delà de l’ estimation haute de Us$ 785 000 .

On suit un autre collier aussi orné d’émeraudes et de diamants de la collection de la famille princière italienne, Odescalchi, qui  réalise un peu plus d’ Us$ 1 Million, également trés au-dessus de l’ estimation haute de 795 000 $. On retient un rubis oval birman pesant 18,86 carats, au prix final de plus de 5 millions de dollars, alors que son estimation haute était de 4,2 millions de dollars.

Ou on mentionne dans la section de bijoux Art Déco : un bracelet géométrique en rubis et diamant de Cartier – vers 1935 – qui a doublé son estimation, atteignant 927 389 $. Et un collier toujours créé par Cartier vers 1930, ayant au même titre dépassé  ses estimations, se vendant pour Us$ 878 739. Pour rendre compte des résultats les plus notables du 15 novembre 2017 chez Sotheby’s lors de sa Magnificent and Noble jewels.

Caroline Bigeard-Duchatel

 

Caroline Bigeard
Caroline Bigeard
Éditrice de Bijoux et Consultante Haute Joaillerie; Jewels Editor and Jewelry Consultant
Articles récents
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

Gaelle Khouri- Soft Deconstruction-more on exclusivebijoux.comResults- top - Diamonds - Christies - Magnificent jewels - 14 november 2017- more on exclusivebijoux.com