René Lalique sous les feux de l’actualité chez Christie’s, le 13 novembre 2017, à Genève

René Lalique sous les feux de l’actualité chez Christie’s, le 13 novembre 2017, à Genève

La plus grande collection européenne privée de bijoux Art Nouveau jamais proposée aux enchères ? A l’origine, il y a presque un aveu. On ne peut détenir ce titre sans voir apparaitre les plus grands joailliers de ce mouvement artistique comme Henri Fouquet, Henri Vever dont le maitre incontesté du genre est René Lalique (1860-1945). Du coup, on éprouve un certain vertige quand on sait que 48 œuvres joaillières du Maître seront proposées chez Christie’s à Genève, le 13 novembre 2017. Focus.

 

René Lalique- Chrities, november 13Th- more on exclusivebijoux.com

Lot 32 : René Lalique’s Galalith pendant – a nymph surrounded by lavender- circa 1905; estimate: $45,000-65,000; copyright Christie’s

 

La période est courte, de 1890 à 1910. On s’y engage avec délice. Tant on vacille sous les idées originales, les matériaux innovants, un sens de l’esthétisme poussé à l’extrême. Là, dans un monde naturel exploré comme jamais auparavant, la complétude du geste d’artiste est totale. Les arts  décoratifs  se  confondent avec les arts majeurs.  Plus particulièrement les années entre 1898 et 1906  sont d’une richesse artistique inouïe.  C’est certain, on crie au génie quand on examine l’œuvre de René Lalique qui incarne l’essence même du mouvement Art Nouveau en France. Son utilisation de matériaux non conventionnels à cette époque, comme les pierres dures ou fines  et surtout, ce verre moulé, ces différentes nuances d’émail, montés le plus souvent des métaux précieux (or, puis platine à partir de 1908) ou très légers tel l’aluminium  repousse les limites d’un art joaillier jusqu’alors exploré.

 

christies-René Lalique

Lot 45 : René Lalique pendant with five gold ; enamel wasps and diamond wings. The branch featuring plique á jour enamel, opalescent glass,  and a baroque pearl; estimate: Us $90,000-130,000; copyright Christies;  sold Us $ 978.480 ; a world auction record for any Art Nouveau Jewel or any René Lalique Jewel

 

Oui, René Lalique est  un concepteur de bijoux hors pair, pensant  au-delà de ses idées révolutionnaires, à travailler ses modéles avec autant d’attention  à l’endroit qu’ à l’envers , tout en veillant à leur souplesse mais aussi à leur légèreté et leur robustesse pour en faciliter le porter, chacune d’entre elles étant à cette époque plutôt  réservées à des actrices dont évidemment Sarah Bernhardt. Comme on peut relèver avec autant de certitude ses qualités exemplaires de coloriste, mais aussi de sculpteur conjuguant ces divers talents  pour mieux  épouser les formes, les contours, les reliefs mais aussi les couleurs des sujets de prédilection qu’il affectionne : la flore, la faune dont les abeilles, les paons mais aussi la figure féminine et le baiser, sans pour autant négliger la symbolique. Pour donner du sens à ses créations et atteindre une esthétique provoquant encore et toujours l’émotion. Caroline Bigeard- Duchatel

 

christies-lot-23-rene lalique hawthorn brooch circa 1899

Lot 23 : René Lalique Hawthorn brooch circa 1899 engraved with the words ‘je refleurirai’ : enamel leaves an opalescent glass flowers; estimate:  Us $80,000-120,000; copyright : Christie’s

Caroline Bigeard
Caroline Bigeard
Éditrice de Bijoux et Consultante Haute Joaillerie; Jewels Editor and Jewelry Consultant
Articles récents
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

Wallace Chan- Tefaf Fall 2017- more on exclusivebijoux.comGaelle Khouri- Soft Deconstruction-more on exclusivebijoux.com