Quand plus de 300 oeuvres de la Maison Chaumet s’exposent au coeur de la Cité Interdite à Pékin…..

Quand plus de 300 oeuvres de la Maison Chaumet s’exposent au coeur de la Cité Interdite à Pékin…..

Actualités bijoux –  Cap à Pékin au cœur de la Cité Interdite où s’exposent jusqu’au 2 juillet 2017, plus de trois cents œuvres de la Maison Chaumet, datées de la fin du XVIII éme siècle jusqu’à nos jours. Pour suivre l’évolution des pièces joaillières du 26 place Vendôme sous le prisme de la grande et de la  petite  Histoire. Comme des relations privilégiées entretenues avec l’Extrême Orient.

 

Conçue selon un parcours chronologique, l’exposition « Splendeurs Orientales ; L’art de la Joaillerie depuis le 18 éme siècle » couvre deux siècles et demi de créations joaillières de la Maison Chaumet.

 

 

chaumet

Bracelet saphirs et diamants Marcel Chaumet, 1945. Or, argent, diamants et saphirs Chaumet Paris Provenant aussi de la descendance du maréchal Mortier, duc de Trévise, ce bracelet articulé est issu du démontage d’un diadème feuillages créé par Chaumet en 1904. Ses formes modernes et massives sont représentatives du style rétro en vogue après-guerre; copyright Chaumet

 

Depuis la première pièce crée en 1789 par Marie –Etienne Nitot, pour la marquise de Lawoestine la représentant sur le couvercle d’une Boite à Souvenir. Jusqu’au bijou de tête Spirales conçu en 2017 par Scott Armstrong lauréat du concours organisé en partenariat avec la célèbre école Saint Martins à Londres sur le thème du diadème, si cher à ce joaillier, réputé pour en avoir conçu plus de 2 000.

Chaumet-Boite Souvenir- more on exclusivebijoux.com

Boîte souvenir de la marquise de Lawoestine Marie-Étienne Nitot, joaillier et Adrien Vachette, maître orfèvre, 1789 Or, écaille, camées coquilles, émail et gouache Fondation Napoléon, Paris, donation Lapeyre. Objet le plus ancien connu de l’oeuvre du fondateur de Chaumet, cette boîte conserve le souvenir d’un être aimé, la marquise de Lawoestine, représentée en miniature sur le couvercle. Il rattache les origines de la Maison à la Cour de Versailles et au règne de la reine Marie-Antoinette; copyright Chaumet

 

Jalonnant l’exposition comme autant de symboles de cette signature.  Dont, avec le concours du Musée du Louvre, du Château de Fontainebleau, du Musée Victoria et Albert de Londres, du Musée du Château de Compiègne et du Château Malmaison à Bois-Préau, certaines pièces inédites ou jamais sorties de France apparaissent.

 

Chaumet

Aigrette « colibri » Joseph Chaumet, vers 1880. Or, argent, rubis et diamants Collection Chaumet Paris Se portant en broche ou en aigrette associée à une plume, cette exquise petite ronde-bosse se distingue par le plumage du colibri rendu par un savant pavage de rubis et de diamants en volume; copyright Chaumet

 

Révélant les liens étroits  de la Maison Chaumet avec la grande Histoire de France  tels  l’épée de couronnement de l’Empereur Napoléon I. Ou la ceinture gothique de l’Impératrice Marie Louise spécialement conçue pour mettre en valeur le camée d’époque héllénistique sous l’éclat  des symboles de l’abeille et de l’étoile de l’Empire.

 

exhibition Fordidden City Being-

Ceinture dite « gothique » de l’Impératrice Marie-Louise François-Regnault Nitot, 1813. Or, perles fines et onyx Collection Chaumet Paris Cette ceinture dite « gothique » s’inspire de celles, descendant jusqu’au bas de la robe, portées par les femmes du Moyen Âge. copyright Chaumet

Détail de la ceinture dite « gothique » de l’Impératrice Marie-Louise François-Regnault Nitot,1813 or, perles fines et onyx; Collection Chaumet Paris. Ladite ceinture fut dessinée spécialement pour mettre en valeur le camée d’époque hellénistique représentant Apollon triomphant du serpent Python, cadeau de Pauline Borghèse à sa belle-soeur Marie-Louise. D’une grande souplesse, elle alterne les symboles napoléoniens de l’abeille et de l’étoile; copyright Chaumet

 

Mais aussi un goût pour l’art du collier, la poésie de la nature, les répertoires botanique et animalier,  les bijoux de sentiments allant du motif du nœud à celui du lien où s’affiche le surprenant Collier Pieuvre  -1970- sculpté par Robert Lemoine dans du jaspe et du cristal de roche dépoli en rupture avec le romantisme, empruntant le sillon tracé par des artistes surréalistes comme Salvador Dali ou Meret Oppenheim, pour  exprimer dans une figuration du céphalopode parsemé de quelques diamants avec des tentacules retenant une rubellite, le symbole de la passion et de l’attachement exclusif.

 

Grappes de raisin - Chaumet -exhibition Chaumet - Pékin- more on exclusivebijoux.com

Parure grappes de raisins Jean-Valentin Morel, vers 1850 Or, émeraudes et perles mauves Chaumet Paris. Cet ensemble naturaliste est représentatif des créations de Fossin qui lui valent sa réputation internationale. Les grappes de raisin et les feuilles de vigne, saisissantes de vérité par leurs mouvements et leurs couleurs, sont caractéristiques du goût romantique; copyright Chaumet

octopus-necklace-exhibition chaumet-1970- more on exclusivebijoux.com

Collier « pieuvre » Chaumet, 1970 :  Or, cristal de roche dépoli, jaspe, diamants et rubellite ; Collection de Son Altesse Royale la Princesse de Bourbon des Deux Siciles . Éxécuté par le sculpteur Robert Lemoine dans l’esprit des artistes surréalistes tels Salvador Dali ou Meret Oppenheim, ce surprenant collier figure une pieuvre agrippée à une guirlande d’algues, dont les tentacules saisissent une rubellite. Évoquant la passion et l’attachement possessif, il provient de la corbeille de mariage commandée par sir Valentine Abdy pour sa future épouse Mathilde de la Ferté; copyright Chaumet

 

Avec en toile de fond un engouement pour l’exotisme au fil de créations, services d’orfévrerie et  pièces Art Déco 1920  inspirés par l’Extrême-Orient  depuis l’ouverture au Monde à partir de  la fin du 19éme  favorisé par les Expositions Universelles. Dans un regard croisé  entre la France et la Chine autour des arts joailliers. Unique et singulier.

 

 

Eventail Chinois Chaumet exposition Pékin

Éventail pliant avec paysage Empereur Daoguang, Dynastie des Qing Bambou sculpté, ivoire teint Pékin, Musée du Palais « Nuages purs, ciel vide, vision à l’infini… » ce court texte poétique en écriture cursive est apposé sur l’éventail, accompagnant le paysage argenté. La signature porte la mention « peint par l’Empereur l’année yiwei (1835) », avec le sceau de « Daoguang chenhan ». Au dos se trouve un dessin de pêcher et singe céleste; copyright Chaumet

  

 

Exposition  de la Maison Chaumet « Impériale Splendeurs;  L’art joaillier depuis le 18 è siècle »

Cité Interdite (Beijing) du 11 Avril jusqu’au 2 Juillet 2017

Caroline Bigeard-Duchatel

 

 

Caroline Bigeard
Caroline Bigeard
Éditrice de Bijoux et Consultante Haute Joaillerie; Jewels Editor and Jewelry Consultant
Articles récents
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

Chaumet-Vertiges-Tiara more on exclusivebijoux.comBlue Book Tiffany 2017 more on exclusivebijoux.com (2)