La reconstitution historique des 20 diamants exceptionnels acquis par Louis XIV auprès de J-B Tavernier à l’Ecole des Arts Joailliers

La reconstitution historique des 20 diamants exceptionnels acquis par Louis XIV auprès de J-B Tavernier à l’Ecole des Arts Joailliers

Actualité Bijoux- Louis XIV raffolait du diamant. Cette  passion était  née de la donation de 18 diamants exceptionnels par le Cardinal Mazarin. Puis  avait  ensuite été assouvie par le négociant et voyageur Jean-Baptiste Tavernier (1605-1689) qui fit 6 voyages entre 1631 et 1668 en Turquie, en Perse et en Inde. Reconnu pour être le premier européen à s’aventurer dans  les fameuses mines de la Vallée de Golconde, ce dernier proposa au Roi Soleil quelques mille diamants en provenance  du sous continent indien, dont 20 d’entre eux se distinguèrent par leur magnificence. Acquis le 6 décembre 1668 mais disparus depuis le XIX éme siècle, à l’exception du « Bleu de France », l’Ecole des Arts Joailliers avec le soutien de l’Ecole Van Cleef and Arpels,  conte l’ histoire de ces gemmes avec une reconstitution sans précédent au fil, d’une  installation permanente, à découvrir dès le 23 janvier 2018, Rue Casanova à Paris. 

 

Le fabuleux destin des diamants de Tavernier acquis par Louis IV- Paris- L'école des ARts joailliers- Paris- VCA- more on exclsusivebijoux.com

 

La reconstitution de ces 20 diamants exceptionnels – pour la première fois dévoilée à Paris – est le fruit d’une collaboration scientifique entre François Farges, professeur de minéralogie au Muséum d’Histoire naturelle et, Patrick Dubuc maître lapidaire et l’Ecole des Arts Joailliers. L’approche est pluridisciplinaire croisant des recherches d’archives, l’utilisation de sources iconographiques anciennes comme un recours aux technologies les plus récentes. L’événement suivi de conférences et de cours permet  d’appréhender les tailles indo-mogholes du XVIII éme siècle, éclipsées par les coupes européennes, mettant en valeur leur beauté et leur singularité les distinguant des facettages occidentaux. Et  de comprendre pourquoi Louis XIV  qui comptait la plus somptueuse collection de diamants en Occident – en totalisant 5.885 en 1891 – avait été fasciné par la splendeur de ces 20 diamants d’exception, les plus beaux  qu’il n’ait jamais détenus, tout en révélant en filigrane l’importance des relations qui se tissèrent à l’époque entre l’Orient et l’Occident dans une Europe qui se passionnait pour les cultures exotiques. Eblouissant. Caroline Bigeard-Duchatel

 

 

Carte des 20 plus beaux diamants vendus à Louis XIV par Jean-Baptiste Tavernier - 6décembre 1668 et Restititution du Bleu de France - MNHN-

Figuration des 20 plus beaux diamants vendus à Louis XIV par Jean-Baptiste Tavernier le  6 décembre 1668 et Restititution en Zircon du Bleu de France – MNHN-                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                           L’Ecole des Arts Joailliers, 31 Rue Danielle Casanova, Paris 2éme – du 23 au 31 janvier 2018

Caroline Bigeard
Caroline Bigeard
Éditrice de Bijoux et Consultante Haute Joaillerie; Jewels Editor and Jewelry Consultant
Articles récents
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

Top 10 - Diamonds in auction 2017- more on exclusivebijoux.comgolden globes 2018- trends- Jewels- more on exclusivebijoux.com