Face à Face avec Cindy Chao

Face à Face avec Cindy Chao

Actualités bijoux – Première artiste taïwanaise invitée sous la nef du Grand Palais, le stand de Cindy Chao éblouit sous l’éclat des Black and White  Masterpieces Art Jewel qui ressemblent à des œuvres muséales. Un entretien s’engage sur les plus exclusives d’entre elles, celles appelées Black Label,  dans le cadre de cet événement prestigieux.

 

2016_cindy-portrait-01-cindy-chao-the-art-jewel more on exclusivebijoux.com

Portrait Cindy Chao The Art Jewel

 

 

– Cindy Chao pourquoi cette joie qui anime votre regard ?

-Je suis tellement heureuse d’exposer à la Biennale des Antiquaires à Paris. Je réalise un rêve que je nourris depuis 6 ans. L’accueil, si enthousiaste qui a été réservé ici même à Wallace Chan à cette époque, m’a permis de percevoir que les Européens étaient réceptifs aux créations joaillières asiatiques ce qui m’a encouragé à venir  présenter mes œuvres au Grand Palais. La participation à cette grande Foire d’Art est un honneur et une fierté pour tout notre continent. Et plus particulièrement pour l’’île de Taïwan dont je suis originaire et où je suis basée.

 

– Comment avez-vous conçu cette exposition ?

-Comme une sorte de rétrospective. Vous pouvez aussi bien voir des créations que j’ai réalisées lorsque j’ai débuté comme designer en 2004, qui m’ont été gracieusement prêtées par leurs propriétaires, que des pièces qui sortent des ateliers. C’est manifeste avec ma vitrine de broches papillon où la métamorphose est frappante année après année. Il ne manque que Le Black Label Masterpiece Royal Butterfly créé en 2009 que j’ai offert à la Smithsonian Institution.

 

– Si vous créez une broche figurant un papillon par an quel est le dernier en date ?

The Black Label Masterpiece Ruby Butterfly qui a été acheté dès que j’ai commencé à le dessiner par l’un des collectionneurs qui apprécie mon travail.

 

img-cindy-chao-the-art-jewel_2015-16-ruby-butterfly

Cindy Chao Black Label Masperpiece 2015-16- Ruby Butterfly; copyright Cindy Chao; actualités bijoux

 

– Doit-on comprendre qu’il est intervenu à certaines étapes du processus de création ?

-Non, je suis une véritable créatrice voire si vous préférez une artiste joaillière. Je ne travaille pas sur commande. Mes clients me font totalement confiance. J’ai choisi de le sertir principalement de rubis puisqu’il était prédestiné  à un homme et de surcroît chinois. Or  vous le savez, cette couleur rouge est réellement symbolique  en Chine. Je dirai même impériale.  Ainsi le corps du Ruby Butterfly prend tel que son nom l’indique, la forme d’un beau rubis naturel birman de plus de 5 carats, entouré de diamants pour représenter la tête et la queue. Sa structure est en titane. Alors que les ailes ont été serties d’une mosaïque de diamants et de rubis de différentes tailles pour créer cette illusion de vie, cette harmonie qui fait partie intégrante de  ma signature dite « organique ».

 

-Avez-vous d’autres mots pour qualifier votre griffe ?

-Je rajouterai scupturale puisque je sculpte toutes mes pièces à la main, pétrie comme je l’ai été dans cet art par mon grand-père sculpteur. Et architecturale. L’œuvre de Gaudi m’a beaucoup influencée à l’image du bracelet manchette qui a été le premier bijou que j’ai façonné et que je réitère au fil de mes nouvelles créations. Même si les gemmes choisies changent au fil du temps, les contours restent  les mêmes.

 

-D’autres évolutions sont incontestables à la vue du collier Black Label Masterpiece Winter Leaves ou de la broche Black Label Masterpiece Phoenix Feather. Comment l’expliquez-vous?

-J’ai de plus en plus recours au titane qui permet de penser à des volumes plus généreux et de supporter par sa tension, un nombre impressionnants de carats. Mais comme vous le constatez, je  déteste qu’il soit trop apparent. Je suis très exigeante avec les équipes techniques qui travaillent pour moi dans des ateliers basés à Genève et Paris.

 

HyperFocal: 0

Cindy Chao Black Label Masterpiece Collier Winter Leaves; copyright Cindy Chao; The Art Jewel; actualités bijoux

 

– Pourquoi avez-vous de plus en plus recours à ce matériau même si vous continuez à travailler l’or ?

-Le titane est  approprié pour sa légèreté. A l’heure d’aujourd’hui, les clients veulent pouvoir porter leur parure toute la journée et non pour une occasion spéciale, ce qui a changé depuis mes débuts. Or j’ai éprouvé un réel plaisir, même si l’exercice demandait beaucoup d’habilité, à le fondre  parfaitement dans mes compositions. C’est si rare bien que son utilisation soit devenue  si courante. Regardez la broche Phoenix Feather, vous ne percevez le titane qu’en guise de nervure centrale.

 

 

 

Cindy Chao : Black Label Masterpiece Phoenix Feather; copyright Art Jewel Cindy Chao - more on exclusive bijoux.com

Cindy Chao : Black Label Masterpiece Phoenix Feather; copyright Art Jewel Cindy Chao

 

-Comment expliquez-vous l’apparition de ce nouveau motif dans votre répertoire ?

-Un artiste doit sans cesse avoir des idées nouvelles même si j’ai des bijoux icônes et trois thématiques dans mes collections : Four Seasons, Aquatic et Architecture. J’ai été touchée  par la grâce inspirée d’un chapeau à plume du siècle passé vu dans un film. Or ce camaïeu de diamants jaunes et bruns est si distingué. Mes sculptures joaillières s’affinent. Mon geste d’artiste est plus léger. Le raffinement se peaufine.  Si j’ai toujours aimé les émeraudes de Colombie, les saphirs du Cachemire, les rubis birmans et les diamants aux plus grades, je n’avais pas forcément les moyens de les acquérir lorsque je me suis lancée. Et puis tout simplement, j’avais peur. Avec l’expérience, j’ai gagné en maturité à l’image de ma signature. Je me sens totalement libre de pousser encore plus loin mon sens de l’esthétisme, quitte à passer deux parfois trois ans pour concevoir une Black Label Masterpiece.

 

 

Propos recueillis par Caroline Bigeard-Duchatel

Caroline Bigeard
Caroline Bigeard
Éditrice de Bijoux et Consultante Haute Joaillerie; Jewels Editor and Jewelry Consultant
Articles récents
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

dickson-yewn-hong-kong-more-on-exclusive-bijoux-comsophie-rubel-collection-vies-de-boheme-2016-more-on-exclusive-bijoux-com