Echange avec Giampiero Bodino

Echange avec Giampiero Bodino

 

 

Giampiero Bodino by Lorenzo Agius-more on theblogjewelrydecarolinebigeard.com

Giampiero Bodino by Lorenzo Agius

 

 

Préalablement directeur artistique du groupe Richemont, Giampiero Bodino crée des pièces uniques de haute joaillerie, sous son propre nom depuis 2013. Nous nous demandons avant de le rencontrer comment une seule et même personne a pu se fondre dans l’ADN de Cartier, Vacheron, Piaget, Jaeger-Le-Coultre, Montblanc et Panerai dont il a conçu le design de montres pendant une dizaine d’années sous couvert d’anonymat, pour réaliser ensuite sous son propre nom des créations joaillières uniques, audacieuses, opulentes, et surprenantes de beauté. La démarche est inédite et exclusive. Elle force le respect. Elle intimide. Mais ce créateur italien est un être solaire, généreux qui sait nous accueillir avec chaleur pour répondre à nos questions en toute spontanéité, à l’occasion de la présentation des dernières pièces joaillères qu’il vient de créer cette année. Quelle actualité bijoux précieuse……

 

– Giampiero, en examinant vos dernières créations, nous nous apercevons que vous présentez beaucoup de bagues cette saison. Ce n’était pas le cas à la Biennale des Antiquaires, l’année dernière. Pourquoi ce choix délibéré ?

– La bague est mon objet fétiche. On peut l’observer sans avoir recours à un miroir contrairement à un collier ou une paire de boucles d’oreilles. Elle aiguise nos sens et révèle une part de notre identité, puisqu’on la porte pour soi et non pour les autres.

 

 

interview Giampiero Bodino- NouvelleBague2015-more on theblogjewelrydecarolinebigeard.com

Giampiero Bodino bague Primavera; or blanc, diamant jaune, diamants blancs et saphirs; copyright Giampiero Bodino; actualités bijoux 2015

 

– Justement comment définir votre identité au regard de vos bijoux qui sont si différents les uns des autres ?

– Je me suis longtemps considéré comme « Ghost Designer », ou fantôme de la création si vous préférez. Quand je dessinais des montres pour différentes marques, je faisais totalement abstraction de mes goûts. Ma tête se vidait. Je cherchais avant tout à comprendre quels étaient les besoins de chaque marque. C’est peut-être pour cela que j’ai réussi à relever autant de défis. Aujourd’hui je suis libre. Libre de laisser courir mon imagination, ma créativité puisque je dessine sous mon propre nom.

 

– Est-ce la raison pour laquelle vous avez eu envie de sortir de l’ombre ?

– Non, je ne parlerai pas d’envie, plutôt de besoin. Celui de faire quelque chose de nouveau, qui ne soit pas poussiéreux, qui n’existait pas au préalable. Je n’ai pas le poids d’un patrimoine à maintenir. J’aime pousser à l’extrême l’idée d’unicité. C’est en cela que le groupe Richemont a été visionnaire, en me permettant de créer ma Maison dont la philosophie s’inscrit dans l’individuel, le particulier et l’exclusif. Je ne suis pas enfermé dans le carcan d’une collection qui raconte une histoire même si nous produisons actuellement une cinquantaine de bijoux par an.

 

– Quelles sont donc vos sources d’inspiration pour vous renouveler à travers chaque pièce ?

– Il est difficile de les exprimer littéralement. Je me nourris de mon expérience, de mon vécu, de mes rêves, de mon apprentissage au quotidien. Je n’ai pas peur d’apprendre. Je suis très curieux. Je ne veux pas être enfermé dans un style, un courant artistique. J’ai un goût prononcé pour l’art transversal sous toutes ses formes qui m’offre alors une suggestion de formes innombrables. Je peux aussi bien dessiner des volutes de coquillages, des entrelacements de chimères, des corolles florales que des constructions inspirées de la Renaissance italienne.

 

Chimera-ringGIAMPIERO-BODINO-Interview-more-on-theblogjewelrydecarolinebigeard_com_

Giampiero Bodino : bague Chimère, diamant de centre taille ovale de 3.01 carats, pavage diamants sur or blanc et or rose; copyryght Giampiero Bodino; actualités bijoux 2015

 

 

– Quel type d’émotion souhaitez- vous susciter auprès de vos clients ? 

– La surprise de l’inattendu, du non reproduit. Ma démarche est tout aussi singulière du point de vue commercial. Je ne veux pas de magasin ou quelque chose de ce genre. Je n’ai qu’une seule adresse, la Villa Mozart à Milan, où je ne reçois mes clients que sur rendez-vous quitte à réaliser du sur-mesure s’il le faut quand l’un d’entre eux n’a pas réussi à trouver le bijou dont il rêvait. Il s’agit alors d’un autre aspect de ma création intitulé Ad Personam. Là nous choisissons ensemble le sujet, les pierres, les métaux pour ensuite emprunter de nouvelles voies esthétiques et émotionnelles qui laissent libre cours à mon exubérance stylistique.

 

-Vos bijoux sont d’une réalisation exemplaire. Quels sont les détails auxquels vous attachez de l’importance ?

– Chaque élément de la structure d’un bijou est essentiel. Je ne néglige rien qu’il s’agisse ou non de la finition des parties internes et de la partie arrière. La lumière joue aussi un rôle primordial. Elle sublime l’aspect tridimensionnel, le volume d’une création joaillière. La fluidité enfin est capitale. Un bijou doit pouvoir être porté et affecter aussi bien la vue que le toucher.

 

GIAMPIERO-BODINO-Interview-more-on-theblogjewelrydecarolinebigeard_com_

Giampiero Bodino ; Bague avec émeraude taille cabochon de 12.89 carats, diamants et or blanc; copyright Giampiero Bodino; actualités bijoux 2015

 

 

– Etes-vous attaché plus particulièrement à l’une de vos créations ?

 – Il est impossible pour moi de choisir. Mon travail de créateur est toujours en devenir. Dès que j’ai terminé une pièce, je pense déjà à une autre. Or les temps physiques de réalisation sont longs puisqu’il s’agit de pièces de haute joaillerie uniques, raffinées et extrêmement difficiles à réaliser, comme vous l’avez déjà souligné. J’ai tant d’idées à exprimer. C’est une chance. Si vous venez à Milan, je vous montrerai l’une des armoires de mon studio de création qui comporte peut-être cent carnets de croquis qui ne demandent qu’à être exécutés. Je verrai bien où tout cela me mènera!

 

 

tous droits de reproduction réservés

Caroline Bigeard-Duchatel

 

Caroline Bigeard
Caroline Bigeard
Éditrice de Bijoux et Consultante Haute Joaillerie; Jewels Editor and Jewelry Consultant
Articles récents
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

Clips Ballerine 2015-Van Cleef and Arpels-more on theblogjewelrydecarolinebigeard.comGraff-Book-